> 2nd degré > E. A. P. > Mise en oeuvre de la Prime de fonction et de résultat (PFR) au (...)

Mise en oeuvre de la Prime de fonction et de résultat (PFR) au MAP

samedi 6 juin 2009

La CFDT dénonce un marché de dupes !

La Prime de Fonction et de résultat est un nouveau régime indemnitaire qui concernera les
attachés dès 2009 et sera ensuite étendue à l’ensemble de la filière administrative. Elle se
substitue aux régimes indemnitaires existants, y compris la prime informatique.

La PFR se décompose en deux parts. La première est déterminée par le niveau de
responsabilité, le niveau d’expertise et les sujétions liées à la fonction de l’agent. Elle est
modulée par un coefficient compris entre 1 et 6.

La seconde part est liée à la manière de servir et aux résultats individuels atteints par
l’agent. Elle est modulée par un coefficient compris entre 1 et 6.
Dans un groupe du travail issu du CTPM consacré à la filière administrative, l’administration
a présenté les grandes orientations de la PFR au MAP.

Ces premières propositions ne sont pas acceptables.

La CFDT dénonce :
- La totale absence de moyens financiers pour mener une réforme contraignante pour les agents,
sans gains ni contrepartie.
- Les avancées insuffisantes en terme d’harmonisation entre ministères et entre les filières.
- La totale absence de perspective pour les agents en matière de carrière.
- Une réforme de nature à freiner les processus de mobilité plus qu’à les encourager.
- La totale absence de garanties en matière d’équité et de transparence des critères d’attribution
pour la part « résultats ».
- La stagnation des primes de la filière administrative du MAP et le décrochement avec les autres
ministères.

La CFDT revendique :
- Une harmonisation entre les 3 filières du ministère et entre ministères.
- La définition de critères objectifs de modulation de la part liée aux résultats et un débat
sur ces critères dans le cadre des comités techniques.
- Un système qui prenne véritablement en compte l’investissement des agents dans leur
travail.
- Que l’évaluation tienne pleinement compte du contexte de travail et des moyens dont
disposent les agents pour accomplir leurs missions.
- Une véritable politique de l’évaluation au MAP, menée de façon égalitaire selon les
structures, et un véritable accompagnement/ encadrement des formateurs, notamment
grâce à des formations adaptées.

Plus généralement, la CFDT exige une véritable requalification de la filière
administrative : une réévaluation des grilles indiciaires, une revalorisation des
primes, la mise en oeuvre de parcours professionnels plus valorisants pour les
agents.

Répondre à cet article


Mise en oeuvre de la Prime de fonction et de résultat (PFR) au MAP

« octobre 2017 »
L M M J V S D
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5
 


mieux vu avec Firefox