> 05. Pour tous... > Compte-rendu du CTP "Collèges" de l’Aisne

Compte-rendu du CTP "Collèges" de l’Aisne

lundi 31 janvier 2011

Compte-rendu du CTP "Collèges" de l’’Aisne

Mardi 25 Janvier s’est tenu le CTPD de l’Aisne concernant la répartition des moyens dans les collèges. Une nouvelle fois, le Sgen CFDT a vivement protesté contre la dégradation de travail des enseignants et contre l’ironie de notre ministère qui prétend améliorer la réussite éducative en diminuant les moyens.

En effet, alors que les collèges de l’Aisne accueilleront l’année prochaine 660 élèves supplémentaires, la dotation horaire globalisée n’est pas augmentée. En conséquence, les services de l’inspection académique ont calculé la dotation enseignement de chaque établissement sur une base de 30 élèves par classe et non pas de 28 élèves comme cela était le cas l’an dernier. Même si tous les établissements n’ouvriront pas leur porte l’an prochain avec des classes de 30 élèves, certains d’entre eux (Charly sur Marne, Chauny Jacques Cartier, Laon Le nain, Ribemont, Tergnier) se retrouvent dans des situations très délicates avec des moyennes par classes (tout confondu) supérieures à 28 (sur la base de la dotation enseignement).

Madame l’Inspectrice d’académie a bien insisté sur la marge de manœuvre (11% supplémentaire sur la dotation de base) laissée aux chefs d’établissements, mais celle-ci se résumera bien souvent à essayer de créer une division supplémentaire pour alléger les effectifs par classe. Les équipes devront donc bien souvent réduire voire abandonner des dispositifs qui permettaient une meilleure réussite des élèves (aide à la réussite en 6e, dédoublement en sciences ou en langues).

Et que faire lorsque les salles de sciences (ou autres) n’ont été prévues que pour accueillir un maximum de 28 élèves ? Madame l’Inspectrice d’académie nous assure rester vigilante sur ce point et être à l’écoute des chefs d’établissement qui lui feront part des problèmes d’ordre logistique et de sécurité.

En parallèle, Madame l’Inspectrice d’académie a rappelé une nouvelle fois la nécessité de réfléchir à la redéfinition de la répartition des collèges de l’Aisne. Selon les services de l’inspection académique, notre département comporterait trop de collèges de catégorie 1 et 2 (les « petits »

collèges) et cela aurait un coût sur le fonctionnement globale de l’offre éducative et sur le développement social des élèves. Elle a invité les organisations syndicales à un futur groupe de travail sur ce thème. Le Sgen CFDT, qui ne tient pas à tout prix au conservatisme et est conscient des défauts de cette répartition, a accepté de participer à cette réflexion dans la mesure où

celle-ci se placerait dans une véritable écoute et prise en compte des arguments que chacun pourrait apporter.

Enfin, le Sgen CFDT a indiqué qu’il n’était pas acceptable qu’une mesure instaurée par le ministère, en l’occurrence la mise en place du socle commun, engendre des coûts supplémentaires pour les établissements avec l’achat des clés OTP nécessaires à la validation des compétences sur le logiciel national.


Le Sgen CFDT reste à vos côtés et soutiendra toute initiative des collègues qui se mobiliseront contre cette politique budgétaire. N’hésitez pas à nous contacter.

Répondre à cette brève




mieux vu avec Firefox